Léa Bigot

La lampe Coquille de Léa Bigot

€890,00

Léa Bigot, artiste designer marseillaise, a créé la lampe Coquille en exclusivité pour PIGALLE MATIGNON.

Une sculpture lumineuse au corps en grès blanc non émaillé.

Chaque pièce est réalisée à la main, signée et numérotée.

En cadeau, une reproduction du design de la lampe Coquille.

Série limitée à 20 exemplaires.

Hauteur 35 cm - Diamètre 40 cm - Poids 32 kg


Léa Bigot est une artiste née sur l'île de la Réunion, où elle puise une inspiration constante. Sensible aux formes que la force des éléments donne à la matière, elle s'inspire tantôt de la roche noire de son île natale, tantôt de la blancheur éclatante des calanques, ou encore des vieilles pierres de la Méditerranée, où elle vit et voyage.

Vogue France a salué son travail dans le numéro de mai 2022, tout comme ELLE Déco et Monocle, pour n'en citer que quelques-uns.

La lampe Coquille est fabriquée en 3 jours.

Chaque pièce est réalisée à la main par Léa Bigot dans son atelier de Marseille. La création d'une pièce demande un effort physique considérable, puisque chaque lampe Coquille nécessite 60 kg de terre.

Léa est autodidacte et a développé sa propre technique. Là où traditionnellement, la forme est créée de l'extérieur, Léa la crée de l'intérieur, en creusant une forme solide.

"A partir du dessin et des mots, je vais beaucoup écrire et dessiner, à la recherche d'un mouvement, d'une énergie qui pourrait correspondre à ce que j'aimerais mettre dans une pièce. Je pars souvent d'une émotion au contact de la nature. Parfois, je laisse les dessins et j'y reviens plus tard avec le volume ; j'ai souvent besoin de laisser les choses se décanter.

Pour la lampe coquillage, j'avais depuis longtemps envie d'une lampe boule mystérieuse, quelque chose de caché qui contiendrait une lumière vivante.
Quand Laure est venue me voir, j'avais déjà en tête une lampe en forme d'œuf, et j'avais déjà expérimenté des lampes fermées, des cocons qui contiennent une vie mystérieuse. Et pour la lampe Coquille, c'est l'appel de Laure qui m'a convaincu de réaliser enfin cette forme particulière, cette sculpture de lumière.
La visualisation d'un projet peut prendre plusieurs mois".

Léa Bigot

Léa préfère travailler le grès car c'est un matériau plus polyvalent, au comportement plus plastique que la faïence. Il peut être cuit à plus de 1 000°, ce qui rend ses œuvres indestructibles et éternelles. Le grès, tel qu'il est utilisé par Léa, se définit aussi par le pourcentage de chamottes (sable) qui le compose, et c'est aussi ce qui permet à la forme de tenir debout et de respirer.

NB : Le grès est une céramique, c'est-à-dire une argile cuite, tout comme la porcelaine, la faïence et la poterie. Mais à la différence des autres terres cuites, il est composé d'argile à forte teneur en silice.

Système électrique : Câble tressé blanc (longueur : 150 cm), prise et interrupteur blancs. Ampoule chaude E27 (incluse).

Fabriqué à la main, les dimensions peuvent varier légèrement.
Hauteur 35 cm - Diamètre 40 cm - Poids 32 kg

We deliver all over France with a specialized art carrier.
Delivery in Paris costs 40€.

Please allow a maximum of 3 months from the date of your order to receive your piece. Each piece is created for you, so we have no stock.

You have 14 days to return the piece by contacting us at contact@pigallematignon.com and you will be reimbursed.

THE STORY

OF A MASTERPIECE

"Je suis tombée amoureuse du travail de Léa Bigot, qui allie force et féminité.
Léa est originaire de l'île de la Réunion, mais vit à Marseille. Elle puise l'essentiel de son inspiration dans la mer et ses énergies. "Laure Baulme

"Quand Laure est venue me voir, j'avais déjà en tête une lampe œuf, j'avais déjà expérimenté des lampes fermées, des cocons qui enferment une vie mystérieuse. Et pour la lampe Coquille, c'est l'appel de Laure qui m'a décidée à réaliser enfin cette forme particulière, cette sculpture lumineuse."
Léa Bigot

Léa est autodidacte et a développé sa propre technique. Là où traditionnellement la forme est créée de l'extérieur, Léa la crée de l'intérieur en creusant une forme solide.

Chaque lampe Coquille demande 3 jours de travail à Léa pour préparer l'argile, l'évider, la laisser sécher, la recréer et la cuire à plus de 1 000°.

Photos : Louise Skhadhauge